Collaborateurs

Un employeur attrayant

Les collaborateurs de la CSS sont très motivés. C’est ce que montre l’enquête auprès des collaborateurs 2019. En plus de cela, ils sont satisfaits des conditions relatives à la formation continue et au salaire.
112
apprentis

La CSS employait 112 apprentis et stagiaires en 2019. 95% des apprenants ont terminé avec succès leur formation professionnelle.

6,5%
taux de rotation

En 2019, le taux de rotation net était de 6,5%.

6691
journées de formation continue

A la CSS, la formation continue revêt une grande importance. En 2019, 6691 journées de cours au total ont été suivies.

2470
postes à temps plein

En 2019, 2768 collaborateurs se partageaient 2470 postes à temps plein à la CSS.

Les collabora­trices et collabora­teurs de la CSS donnent à leur employeur une très bonne note: sur une échelle de 1 à 100, la valeur de la motiva­tion générale a atteint 82 points dans l’en­quête auprès des collabora­teurs 2019 menée par l’entre­prise neutre Value­Quest.

Les résultats montrent que la motiva­tion des collabora­teurs est à son maximum quand ces derniers trouvent du sens dans leur travail, qu’ils se sentent acceptés dans leur environne­ment profes­sionnel et qu’un respect mutuel y règne. Autant de condi­tions qui sont remplies à la CSS, comme le montre l’évalua­tion globale. Le résul­tat est d’autant plus signifi­catif quand on consi­dère que 89% des col­la­bo­ra­teurs ont parti­cipé au sondage. En raison de la très forte participa­tion et de la satis­faction élevée, Value­Quest a attribué à la CSS la distinc­tion d’«excellent employeur».

En forme pour relever de nouveaux défis

Un excellent employeur se doit aussi d’accom­pagner ses employés lors des change­ments: cela vaut notam­ment pour l’environne­ment de tra­vail numérique. A cet effet, la CSS a créé un par­cours de blen­ded lear­ning (apprentis­sage inté­gré), notam­ment en collabora­tion avec la Haute école de Lucerne (HSLU) et d’autres entre­prises (Suva, Centre suisse des para­plé­giques). Ce par­cours permet aux collabora­teurs de s’appro­prier les outils néces­saires pour évoluer avec aisance dans un environne­ment numérique. Il allie appren­tissage virtuel, forma­tions sur place et groupes de pilo­tage auto­gérés. A la suite du succès ren­contré par le projet pilote mis en place au prin­temps 2019, le cours sera reconduit en 2020.

Les collabo­rateurs sont aussi étroite­ment accom­pagnés dans le contexte des nou­velles formes de tra­vail. Un exemple actuel est le regroupe­ment de plu­sieurs sites, qui im­plique un change­ment de lieu de tra­vail et l’emmé­nage­ment dans des bureaux ultra­modernes à Root (LU) en 2020. Pour les 300 collabo­rateurs et collabo­ratrices concer­nés, de nom­breux ateliers de développe­ment d’équipe et de direc­tion taillés sur mesure ont été mis en place. Quand c’était néces­saire, les collabo­rateurs ont aussi béné­ficié d’un coaching per­sonnel.

Aller plus loin sur la voie du numérique

Le projet «Forma­tion spécia­lisée numé­rique», qui a été mis en avant en 2019, joue un rôle impor­tant: l’accent était mis sur le poten­tiel de développe­ment. L’offre de forma­tion et de per­fectionne­ment d’une part se fonde sur les besoins des collabo­rateurs et, d’autre part, découle des exi­gences de la direc­tion géné­rale du Groupe, des divi­sions du Groupe et du marché. L’utili­sation d’outils de trans­fert des connais­sances s’est encore accrue en 2019. Les pro­cessus et formats d’appren­tissage sont systéma­tiquement adaptés aux nou­velles condi­tions, et des formes d’appren­tissage interac­tives, collabo­ratives et communi­catives sont mises en place. Cela permet de conti­nuer à amélio­rer la mise en réseau et l’échange de connais­sances entre les collabo­rateurs.

En 2019, le développe­ment de l’appli­cation d’appren­tissage s’est pour­suivi, et en 2020, tous les collabo­rateurs auront accès à une nou­velle plate­forme d’appren­tissage numérique.

Une structure salariale équitable

Les employés béné­ficient de condi­tions sala­riales équi­tables. A la CSS Assurance, les salaires des collabo­rateurs sont déter­minés non pas en fonc­tion du sexe, mais d’après les qualifi­cations, la fonc­tion et les exi­gences du poste. Le label «Fair Compen­sation» reflète cet état de fait depuis cinq ans.

En janvier 2019, la CSS a reçu le certi­ficat pour trois années supplé­mentaires. Il est décerné par l’Asso­ciation Suisse pour Sys­tèmes de Qualité et de Management (SQS) et prouve qu’à la CSS, la diffé­rence salariale entre hommes et femmes se situe dans la zone de tolé­rance de 5%. Les salaires de la CSS sont contrô­lés selon la méthode Logib. Le Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes (BFEG) a dévelop­pé le logi­ciel Logib, qui per­met d’établir facile­ment les diffé­rences sala­riales au sein d’une entre­prise. 

La CSS Assurance prend ses responsabilités à l’égard de ses collaborateurs en les préparant aux futures tâches avec une offre étoffée de formation et de perfectionnement et en créant des conditions de travail attrayantes.

1

Un travail sain et créatif
La CSS développe son rôle de parte­naire santé aussi envers ses collabo­rateurs en offrant un environne­ment de travail sain et créatif. Au siège prin­cipal à Lucerne ainsi que désor­mais à Root, l’«environne­ment créa­tif de travail» permet aux collabo­rateurs de choisir sponta­nément et selon leurs préfé­rences et leurs tâches la meilleure infra­structure pour travailler. Cela répond au label «Friendly Workspace», que la CSS reçoit régulière­ment depuis 2013.

2

Diversité et égalité des chances
La CSS est convain­cue que la diver­sité agit positive­ment sur la collabo­ration. La CSS s’engage pour l’égalité de traite­ment de ses collabo­rateurs: cond­itions sala­riales équi­tables, réseau de femmes interne «ren­dez-femmes», pro­motion des femmes aux postes de direc­tion et adhésion à «Advance», une associa­tion à but non lucra­tif qui pro­meut l’égalité en Suisse. Enfin, des thèmes comme la gestion des géné­rations et le handi­cap sont abordés dans le cadre du projet Diversity & Inclusion.

3

Un apprentissage numérique et interactif
La CSS pro­meut un appren­tissage numé­rique et inter­actif. Les collabo­rateurs approfon­dissent de façon ludique leur savoir sur les pro­duits, la stra­tégie, la trans­formation et les ques­tions de santé via des plate­formes et applis didac­tiques. Des événe­ments inter­actifs tels que des webi­naires et des «brown bag lunchs» per­mettent un appren­tissage per­manent et collabo­ratif à tous les échelons.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser